Commandez

C’est un  peu comme retour dans le temps, vous savez que les  mécènes immortalisaient les moments importants de leur vie en commandant une oeuvre aux artistes de leur époque.

Comme eux, je peux à la lumière de vos informations, mettre mon art  à votre service et vous créer une peinture sur mesure. Une histoire d’amour, un mariage, une naissance,  un poème tout peut être dit en peinture.

En plus, j’adore cet exercice !

N’hésitez pas à vous renseigner, par téléphone (1) 514 797 08 10 ou par courriel  : fabienne.rhein@gmail.com.

Un exemple :

« entre chien et loup, un château en Espagne » une peinture pour Catherine.
Cette toile est une commande 120 cm x 100 cm. Elle a été envoyée en France, la semaine dernière.

« Mon tableau

Très chère fabienne,

Je rêve beaucoup mon tableau. Alors je vous livre en vrac le tableau que j’imagine, sans savoir si c’est techniquement possible, si cette vision là n’est pas trop chargée… En tout cas, il ressemble à ma vision du bonheur ! Je vous laisse apporter votre touche Rheinienne (il fallait bien inventer un adjectif pour qualifier votre style unique !) et vos retouches au tableau, vos suggestions …
Il est placé sous un thème onirique, dans des tons de rose, fuchsia, mauve, chocolat, ivoire et nuances de gris. Il y a des collages comme dans vos dernières œuvres, sur du papier d’écolier peut-être
Une femme est assise (plutôt sur la droite) dans un lieu rassurant, douillet : Elle ressemble à votre dame de trèfle, elle hume une pensée violette, les yeux mi clos, pensive. Elle rêve et ses pensées s’envolent dans la pièce qui est pour elle, un lieu de « calme, et volupté » mais de désordre aussi.
Il y a une fenêtre, ouverture sur un champ de possibles et un miroir, une psyché ou un tableau. J’aime l’idée de la mise en abyme, du tableau dans le tableau. Il y a un château aussi (peut -être) Je ne sais pas où il est placé : dehors, et on l’entrevoit par la fenêtre, ou fait il partie des rêves de cette dame de cœur ? (j’adore votre tableau, ou un homme et une femme s’embrassent dans un cœur).
Un homme est assis sur la gauche, dans la position du penseur de Rodin. Il est pensif, perplexe…. »

J’aime cet exercice qui consiste à entrer dans une vision, l’accaparer et la faire sienne.

Voila la peinture :

Publicités