Des ateliers un peu particuliers

 

La dame  fait  les cent pas,  une boite sous le bras. Elle s’arrête à chaque  bout du long couloir,  verse une larme en marmonnant des trucs incompréhensibles et reprend sa marche.

L’infirmière me dit qu’elle ne va pas bien aujourd’hui.

Je vais vers  la dame,   la salue joyeusement. Elle ne me remet pas. Un peu agressive elle me jette (comme  chaque semaine) un : « On se connait ? »

Je lui dis  que oui, que nous faisons de la peinture tous les jeudis.

Ah oui ! Vous venez de  France. Vous avez fait bon voyage ? Le ton  s’est adouci.

Elle me dit qu’aujourd’hui elle ne veut pas peindre,  que son emploi du temps  est surchargé. Elle est fatiguée,  sa boite la  préoccupe…
Je lui demande alors ce qu’il y a dans son carton. Elle l’ouvre.  Je vois un minuscule  post-it  rose sur lequel sont griffonnés quelques mots et chiffres.

Et si nous mettions quelque chose dans votre boite ? Un petit chat,  ça vous dirait ?

La proposition à l’air de lui plaire, son visage s’éclaire.  Le tonitruant  « quelle bonne idée ! »   me  rassure, me fait plaisir. J’ai tapé dans le mille, elle aime les animaux (nous ne pouvons pas peindre que des fleurs ).

A partir de maintenant je sais que nous allons nous amuser. Elle  s’émerveillera  de chaque couleur sur la palette, du  moindre coup de pinceau.  L’espace d’une récréation les idées noires, les larmes et l’emploi du temps insurmontable, seront oubliés.  Son bonheur sera le mien !

Dans le petit salon, tout au bout de l’immense couloir qui nous sert d’atelier, sa main dans la mienne le petit animal prend forme. Elle le trouve joli.   Elle décide qu’il  sera  roux  avec un pull-over rayé pour le garder  au chaud. Je mélange le rouge et le jaune, prépare le blanc des rayures.  Elle l’appelle Roujie, le chat est vivant, elle lui parle.

Avant de partir en rigolant elle me dit,  « je vous aime bien, vous avez l’esprit jeune ! ».

Est-ce  elle qui m’amène dans son monde ou le contraire ? Jusqu’à quel point est-elle consciente ?  Peu importe, la peinture a des vertus magiques.

Je sais qu’elle  ne me reconnaîtra pas la semaine prochaine, mais les boites seront là, pleines du petit chat ou de fleurs, témoins  bien rangés sur l’armoire, de ces petits miracles.

tous les jeudis je donne des ateliers à l’hopital Notre-Dame.

IMG_9535 IMG_9537 IMG_9541 IMG_9545

Tous les jeudis je donne des ateliers à l’hopital Notre-Dame.