« PABLO »

Parce que je ne peux pas peindre un minautore, sans penser à Picasso et  peindre Picasso sans penser  à l’Espagne,  à la corrida ,  aux chevaux , à son éternelle  marinière rayée de bleu…  et c’est sûr !  à la lumière de mon pays.

pablo

En parlant de corrida,  j’aime les paroles de ce chroniqueur espagnol :

 «  L’Andalousie sacrifie encore, de la sorte, à la figure de la Mère antique, en même temps qu’elle exorcise de ses peurs ancestrales. Ces rites du sang et de la mort sont l’expression artistique  de la condition de l’homme , où il cherche à échapper à son destin en l’accomplissant jusqu’au bout« .

pablo2

Picasso :  sa virilité exacerbée, son énergie au travaiL et ses nombreuses représentations du taureau…

pablo3

Le Minautore s’appelle Pablo🙂

pablo5

 « Pablo »  une énorme tête de taureau sur toile  Toile 4X5″ (122 X 152 cm)