Comment parler d’art ?

Tous les métiers ont leur langage . Molière se foutait des médecins et je reste souvent perplexe lorsque j’entends parler d’informatique ou de mécanique …

Pourquoi l’art n’aurait-il pas son langage ?

De toutes façons, mon amour pour l’art m’empêche de m’excuser d’en parler … Je suis bien certaine que l’art n’appartient pas à une élite , il est aujourd’hui à la porté de tous. Le net notamment avec Ebay a facilité grandement la possibilité d’achat d’oeuvres originales à des prix humiliants pour ceux qui les font, ( souvent moins chères qu’un Jeans ou une paire de baskets made in China) cette idée m’insupporte !
L’amour de l’art n’a donc rien à voir avec le milieu social ni le compte en banque.
Le manque d’intérêt pour les choses de l’art n’est que carence éducative, fainéantise, les deux…
Quelle est la place donnée à l’art et aux artistes dans nos sociétés ? et comment en parle t-on ?

Personne ne pourra me contredire si je dis que l’art est psychologique , comme la littérature. Il est l’émanation directe d’une pensée, d’un rêve.
Freud a fait la preuve que la parole est le prolongement de la pensée.
Nous vivons donc, tous de paroles, et toute œuvre a un droit de littérature (à un commentaire)… Si je me passe du commentaire, j’amoindris la portée de l’oeuvre en la privant de la pensée de l’artiste ou du critique.

Pour qu’il y ait exposition, il faut trois acteurs : le créateur, l’œuvre, l’amateur.
L’artiste propose une idée, qu’il va concrétiser avec une technique, une sensibilité : il crée l’oeuvre.
Une fois terminée celle-ci lui échappe, comme un enfant à ses parents, pour prendre son identité …
Un petit mot en passant pour les artistes qui détruisent systématiquement leur travail, Francis Bacon par exemple a massacré un grand nombre de toiles , traduisant ainsi un déséquilibre mental… on revient toujours au psychologique.

L’œuvre est indépendante et le restera quoi qu’il arrive, elle n’appartient à personne, parce qu’offerte aux yeux de tous et propre à chacun dans son interprétation.
C’ est la magie de l’art !
Et c’est sûr, la magie et la psychologie sont compliquées à « dire »… Pour l’artiste comme pour l’amateur d’art ou le critique… qui n’ont que leurs mots pour en parler.
Alors on a inventé un langage avec ses références, comme pour les médecins, les informaticiens …
Etre amateur d’art ça se mérite, mais sûrement beaucoup moins que ce que certains pensent . C’est moins compliqué qu’aimer la littérature , moins onéreux qu’acheter du bon vin ou manger gastronomique.
L’amateur n’a aucune obligation d’achat.
Nombre de musées sont gratuits , ainsi que l’accès aux galeries ou aux expositions ….
La recette est très simple pour devenir amateur d’art : ouvrir les yeux , son cerveaux et son cœur … le mots viendront, compliqués ou pas, on s’en fiche . L’important reste le ressenti et les paroles qu‘il génère …
Car l’art et l’homme font un tout .
 » l’art ne sert à rien, mais l’art est à nous , exclusivement humain

audrey13