La squadra

C’est ma peinture d’aujourd’hui.  Une  encre acrylique sur un papier fait main,  comme on n’en trouve plus. Je suis allée l’acheter à la fabrique un endroit secret. Les feuilles de papier qui séchaient sur des cordes à linge c’était beau et follement poétique… qui allait les travailler, les noircir, les déchirer… combien de lettres d’amour… et me voila encore partie…

Revenons à » la squadra » en regardant, c’est sûr : mon pays me manque.

la squadra